Home
C2D PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Jules Dumas Nguebou   

Ce que peut la société civile 

 Le Cameroun a atteint le point d’achèvement de l’IPPTE le 21 avril 2006. Cette décision ouvre des perspectives favorables à la mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D).

Matérialisant en actes concrets ses options prises en faveur de la participation de tous les acteurs au processus de développement, le gouvernement de la république s’est engagé, à l’image de ce qui s’est passé au sein du CCS/PPTE, à mettre en place un cadre de concertation et de discussion pour le suivi de la mise en œuvre du C2D : le Comité d’Orientation Stratégique (COS). Ce comité, décidé par arrêté N°2006/0487/PM du 30 mai 06 du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, réunit les représentants du gouvernement, des partenaires au développement et de la société civile.

 

A la faveur de cette décision, soutenue par le programme PCPA, un groupe d’organisations membres de Dynamique Citoyenne s’est désigné pour représenter la société civile au sein du COS C2D. Malheureusement, cette représentation n’a pas produit l’effet attendu ni au sein de la société civile qui se plaint toujours d’être exclue des informations stratégiques sur les Programmes, ni sur l’impact de la relation avec les pouvoirs publics qui s’interrogent encore sur la qualité des rapports indépendants produits en même temps que sur la légitimité de ceux qui se sont chargé de les produire. Fort de ce constat, plusieurs réseaux d’organisations de la société civile, se sont engagés pour porter une approche alternative de suivi axée sur les résultats et les impacts et non simplement sur les réalisations et les budgets.  Les débats ouverts ont permis de poser les bases actuelles pour un débat plus ouvert auquel sont invités tous les membres de la plateforme des organisations de la société civile du Cameroun et les citoyens dans leur ensemble.

 

Changer de cap

 

Les axes de travail à alimenter pourraient s’articuler autour des principes suivants.

1- Amélioration de la reconnaissance mutuelle des acteurs de la gouvernance du C2D à tous les niveaux de concertation et de dialogue, en insistant sur une meilleure connaissance, la reconnaissance et l’acception des acteurs de la société civile par les acteurs publics, institutionnels et les entreprises prestataires de services:

-       Capitalisation des expériences de partenariat ou de gouvernance réussies autour des programmes C2D (ou tout autre programme) en place et mutualisation;

-       Elaboration dans chaque région d’intervention du C2D d’une cartographie des OSC ayant une expérience ou une orientation à la responsabilité sociale ainsi que des espaces de dialogue ou de concertation existants ;

-       Diagnostic des espaces de dialogue et Analyse de leur capital social, des facteurs de risques d’exclusion, du capital cognitif et des inter-actions entre les OSCC, les entreprises prestataires et les structures de dialogue, formulation de recommandations pertinentes (plan d’actions pour une meilleure participation des acteurs dans chaque secteur ou programme, et dans les régions ciblées).

 

2- Légitimation du rôle et renforcement de la qualité de la participation (représentation) des OSC au sein de ses instances de dialogues :

 

-       Mise en place d’un mécanisme de concertation inter-réseaux d’OSCC prenant en compte les OSCC de base dans la diversité de leurs typologies pour le mandatement des représentants d’OSCC aux réunions de dialogue organisées autour du C2D ;

-       Renforcement des capacités des acteurs sociaux sur la méthodologie de dialogue multi-acteurs, de suivi des processus, de rédaction des rapports alternatifs, le statut des instances de dialogue, le contenu de la représentation, les procédures de passation des marchés, les concepts clés de la responsabilité sociale et les techniques de plaidoyer ;

-       Soutien à la participation des représentants des OSCC aux rencontres de coordination ou de dialogue.

 

3- Mise en place et/ou Renforcement des structures de dialogue autour des Programmes C2D au niveau national et régional ou local :

 

-       Contribution à l’élaboration de la charte des espaces de dialogue et au processus d’adoption ;

-       Contribution à la rédaction ou appropriation des textes relatifs au statut des espaces de dialogue de niveau national ;

-       Appui technique à la Création et à la participation des OSCC au sein des instances thématiques, régionales ou locales de dialogue prévus dans les programmes sectoriels C2D ;

-       Appui organisationnel, institutionnel, relationnel au fonctionnement et à l’animation de ces organes de gouvernance et de dialogue.

 

4- Mobilisation des OSCC et des acteurs sociaux pour le suivi, restitution des résultats du suivi, en vue d’une meilleure appropriation des acquis du C2D et plaidoyer pour les décisions nécessaires aux résultats (changements):

 

-       Suivi indépendant du C2D, de ses programmes et autres projets ayant une incidence sur la mise en place du C2D (Collecte et analyse des données, évaluation d’effets et d’impacts, production des rapports indépendants de suivi) ;

-       Appui à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan de communication/information des OSCC sur les résultats du suivi des programmes et du C2D (création et animation d’une plateforme TIC reliée à Internet et usant des téléphones portables, lignes ouvertes et SMS pour alertes et feedback, système web géo-référencé de suivi et d’évaluation des programmes, observatoires locaux et processus participatifs budgétaires) ;

-       Appui à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan de plaidoyer en faveur des indicateurs de changement retenus par le C2D et promus par les recommandations des rapports de suivi;

-       Renforcement des alliances avec les autres structures représentatives ou de concertation des OSCC contribuant à la mise en œuvre du DSCE au Cameroun, dans la région et au plan international.

 

Bonne lecture et bonne suite des débats pour une contribution plus solide au processus C2D en cours.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: