Home Actualité Parole aux acteurs
Parole aux acteurs PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Christophe MVONDO   

Pascal Kamtchueng, facilitateur/volontaire du droit au logement à ASSOAL

 Que recherchiez-vous à travers la publication des études sur les coopératives d’habitat, les critères d’accès à l’aide publique au logement social, et aujourd’hui, la publication d’un guide méthodologique simplifié pour l’enquête et la documentation des violations du droit au logement ?

 

Il serait question pour nous, à travers ces conclusions qui ont été produites par les consultants de les discuter avec les autorités pour que des mesures opérationnelles soient prises. Au niveau des coopératives, que le gouvernement prenne un décret. Au niveau des critères d’accès aux logements sociaux, le gouvernement prenne également un texte qui définit les conditions d’éligibilité de chaque ménage aux logements qui ont été construits.

Au niveau des mécanismes d’accompagnement, que le gouvernement essaie de respecter ses engagements Pidesc….

  La 2e étude démontre que le logement social n’est pas une réalité au Cameroun. Quelle alternative proposez-vous ?

Nous proposons déjà que l’Etat puisse revoir son mécanisme de production du logement social.  Jusqu’à présent, le logement produit au Cameroun à travers la triptyque,   SIC (Société Immobilière du Cameroun), CFC (Crédit Foncier du Cameroun), et MAETUR (Mission d’Aménagement des Terrains Urbains et Ruraux). Depuis les indépendances, ce mécanisme là n’a pas encore pu satisfaire la demande des Camerounais.

Les logements produits sont hors de porté des citoyens à faible revenu n’arrivent pas à acquérir ces logements. Ce que nous proposons c’est que  ces mécanismes là soient réformés pour s »adapter à donne  qui par exemple permettrait d’acquérir des maisons sous plusieurs années, et aussi de produire des logements qui ne couteraient pas jusqu’à 17 millions de francs, c’est ce que nous proposons concrètement.

Mise à jour le Mardi, 03 Mai 2016 10:38
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: