Home
Cameroun-Nations Unies PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Christophe MVONDO   

Les défis humanitaires seront priorisés dans la vision 2018-2020

 

L’option a été révélée le 12 juillet 2016 à la faveur de la tenue à Yaoundé de l’atelier de priorisation stratégique du Plan cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (PNUAD) pour la période 2018-2020.

 

Les objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sont arrivés à échéance en 2015 avec un sentiment mitigé quant à l’atteinte des objectifs fixés. De nombreux défis liés au développement restent encore à la relever. Du coup, un nouveau cap a été fixé par les Nations Unies qui ont alors fixés, pour la période 2018-2020. On a alors parlé des Objectifs de Développement Durable (ODD).

L’atelier de priorisation stratégique du Plan cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement pour la période indiquée tenu les 12 et 13 juillet 2016 à Yaoundé, sous la double présidence de Yaouba Abdoulaye, ministre délégué auprès du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), et Najat Rochdi, Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Cameroun, intervient dans un contexte marqué par des crises humanitaire et sécuritaire dans les régions de l’Est et de l’Extrême-Nord. Et ces questions seront des priorités pour l’appui le gouvernement du Cameroun attend de l’Organisation des Nations Unies, selon Yaouba Abdoulaye. « La réponse aux défis humanitaires dans les régions de l’Est et de l’Extrême Nord exposées à des crises sécuritaires devront être la priorité de l’appui du système des Nations Unies aux activités humanitaires et de développement du gouvernement du Cameroun pour la période 2018-2020 » a-t-il relevé.

Pour Najat Rochdi, « le système des Nations Unies se devra de revoir son cadre de coopération pour s’assurer d’un accompagnement qui soit, non seulement pertinent, mais également permette au pays de rester en phase avec les engagements internationaux auxquels il a souscrit ».

Le PNUAD 2018-2020 reposera sur quatre piliers à savoir : le développement des opportunités d’emploi et de l’inclusion sociale ; la santé et la nutrition ; l’éducation et la formation professionnelle ; la résilience, le relèvement précoce et la sécurité alimentaire.

La rencontre de juillet dernier est la première étape dans le processus de planification du prochain cycle de coopération qui veut s’appuyer sur les acquis et les manquements du cycle précédent. Les priorités à définir devront prendre compte celles du développement du Cameroun et surtout le programme 2030 auquel le pays a souscrit. L’atelier de priorisation stratégique a permis aux deux parties de s’accorder sur les résultats stratégiques de la coopération à atteindre dans le cadre de l’appui du SNU au Cameroun pour la période 2018-2020.

Les prochaines étapes de ce processus, prévoient, outre l’affinement des résultats primaires issus de l’atelier, des consultations avec le secteur privé et la société civile afin de s’assurer de la participation et de l’inclusion de tous dans ce processus.

 
 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: