Home Santé Le kigelia africana : Une cure contre l'infertilité
Le kigelia africana : Une cure contre l'infertilité PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

La pulpe de son fruit mûr est utilisée dans certaines parties de l'Afrique sur les seins des jeunes filles pour les doter d'une poitrine avantageuse.

Le kigelia africana ou kigelia pinnata est appelé aussi saucissonier ou arbre aux saucisses, en raison de la forme de ses fruits. Originaire du Sénégal, cet arbre pousse dans les lieux humides littoraux. De la famille des bignoniacées, il peut atteindre 15 mètres de haut avec un tronc et des branches tortueuses. Les fleurs sont souvent suspendues sous le feuillage à l'extrémité d'un long pédoncule. De couleur rouge-pourpre, ses fleurs striées distillent un parfum fort. Elles s'ouvrent la nuit au moment du pic d'activité de la chauve-souris nectarifère qui favorise la pollinisation. Les fruits bruns, très caractéristiques en forme de saucisson, sont arrondis aux deux extrémités et suspendus à ces longs pédoncules qui donnent un aspect curieux à l'arbre. Rarement consommés, les fruits du kigelia contiennent de nombreuses graines qui peuvent être grillées et être mangées.

Elles servent aussi comme ferment pour la bière locale. Il est depuis fort longtemps utilisé par les communautés rurales africaines, particulièrement pour ses propriétés médicales. Dans la localité de Nyos dans le Nord-Ouest du Cameroun, le kigelia est abondamment utilisé dans la pharmacopée. Ici, comme à Tonga, de la vallée du Zambèze, les femmes appliquent régulièrement des cosmétiques à base de kigelia africana pour améliorer l'élasticité, la fermeté et l'uniformité du teint de la peau. Des croyances africaines invoquent un arbre sacré qui apporterait la richesse. Pour d'autres, c'est l'arbre de la fertilité: Toute femme allaitant accroche à l'arbre un morceau de tissu pour en chercher protection et nombreuse progéniture. Associant le nombre important des graines et l'aspect «exubérant» de ses fruits pareils à des organes mâles, le subconscient populaire traduit cela par des facultés surnaturelles pouvant être bénéfiques en matière de procréation.

Stérilité

A cause de sa forme suggestive, le fruit est aussi utilisé dans certaines traditions comme aphrodisiaque. Chez les Lébous du Cap-Vert, les mères utilisent fréquemment la pulpe de ses fruits mûrs en décoction et en friction sur les seins des jeunes filles afin de les doter d'une poitrine avantageuse. Ces mêmes massages favorisent, selon l'usage courant, la quantité de lait maternel. En médecine traditionnelle wolof, les racines sont utilisées dans le traitement de la stérilité. Des compositions à base de la pulpe du fruit sont également utilisées pour traiter les ulcères. La pulpe des fruits mûrs en application sur la peau peut stopper les hémorragies, traiter les hémorroïdes et les rhumatismes.

Une décoction aqueuse des feuilles est utilisée par voie générale pour le traitement des ictères. Les fruits carbonisés et pétris dans du beurre de karité (massages doux) sont utilisés pour le traitement des mammites. Les extraits d'écorces et de racines (et/ou écorces) ont des activités antiseptiques et hémostatiques.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: