Home Actualité WIN WASH CAMEROUN EN ACTION
WIN WASH CAMEROUN EN ACTION PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Atelier de restitution des médias et OSC sur l’intégrité de l’eau  en Afrique francophone

Il s’est tenu en marge de la journée  internationale de l’eau, au Centre Jean X XIII de Mvolyé. Il était dirigé par Mr NDIFFO, le coordonnateur national.

 

C’est dans le souci majeur de mettre en application les résolutions prises à Dakar au Sénégal lors du récent Forum sous régional en Afrique, lequel  avait vu la participation du Cameroun, représenté par Camerwash. Au cours de celui-ci, il avait été prescrit à l société civile d’initier des actions à même de sensibiliser les journalistes et les populations sur l’intégrité et la lutte contre la corruption dans le secteur de l’eau.

Au cours de cet atelier, plusieurs thèmes ont été abordés à savoir :

Le rôle des médias dans cette perspective, option qui s’est implémentée par la vision du journaliste d’investigation. Ici ; il est ressorti que les médias ne peuvent travailler efficacement que si ceux-ci se mettent dans l’approche du journalisme d’investigation. Il a par ailleurs été proposé la constitution d’un pôle de journalistes spécialisés dans les questions de l’eau.

L’autre thème abordé portait sur : combattre la corruption dans le secteur de l’eau. Pour s’y  faire, WIN a prévu de concevoir pour être très efficace, un guide de formation, un plaidoyer, et une cartographie au Cameroun. Pour ce dernier point,

. La nécessité d’identifier, de  hiérarchiser et de classer les données pour concevoir cette cartographie est évidente.

L’objectif global de cet atelier était de contribuer à l’amélioration des politiques dans le domaine de la gestion de l’eau au Cameroun.

Après avoir fait une critique constructive des forces et des faiblesses de la gouvernance dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, il a été  question de s’approprier les mécanismes d’intégrité de l’eau et enfin l’établissement d’une feuille de route.

Si le rôle des journalistes est désormais placé au centre de la stratégie de lutte contre la corruption, il s’est vu implémenter à Dakar du 23 au 25 janvier dernier sous le thème : « Formation des médias à l’intégrité de l’eau » avec le WASH NETWORK JN comme partenaire. C’est donc dans la continuité  de cette vision que les informations sur le réseau national des journalistes WASH CAMEROUN en abrégé Cameroon Wash journalists network (Camerwash) ont été rendues possibles.

Beaucoup de participants y ont pris part. Outres les membres de Camerwash, les acteurs du domaine Wash et les partenaires au développement. Lutter contre la pauvreté à travers l’accès à l’eau potable et aux infrastructures d’assainissement dans les zones rurales et urbaines est la raison efficiente pour l’outillage des hommes de média.

Des recommandations ont été faites telles que :

-Renforcer les capacités en intégrant le taux de croissance démographique et d’urbanisation galopante connue

-Réduire fortement les inégalités

-Redéfinir  la politique pro pauvre actuelle qui ne profite qu’aux couches moyennes

-Améliorer la qualité de l’eau en respectant les normes nationales fixées

-Renforcer les capacités  des ressources humaines des services déconcentrés de l’Etat

-Renforcer le cadre juridique en articulant mieux les différentes normes, réactualiser le code l’eau de 1981, publier les décrets d’application de la loi SPEPA.

-Encourager la coopération avec les autres acteurs et éviter que l’Etat ne centralise tout le secteur ;

-La société civile devrait jouer davantage son rôle de veille stratégique en faisant un plaidoyer actif pour la publication de toutes les conventions signées dans le secteur.

Les bailleurs devraient exiger et garantir davantage la transparence dans la mise en œuvre de leur financement en bannissant tout acte de conflit d’intérêt et de collusion etc.…

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: