Home International Nelson Mandela reprendrait du poil de la bête
Nelson Mandela reprendrait du poil de la bête PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Administrator   

Nelson Mandela, l'icône de la lutte des Noirs contre la domination des Blancs dans le pays et le symbole de la réconciliation nationale de nouveau hospitalisé.

Cinq jours après l’entrée de Nelson Mandela à l’hôpital pour une infection pulmonaire, il reste dans un état grave mais “stable”.

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, âgé de 94 ans, a entamé ce mercredi 12 juin son cinquième jour d'hospitalisation à Pretoria où il est soigné pour une grave infection pulmonaire. Il ne présente pas de  signe d'amélioration de son état.  Selon les rares nouvelles données par les autorités sud-africaines depuis son hospitalisation le 8 juin, son état est "grave", mais "stable".
Lors des dernières hospitalisations de Mandela --il y en a déjà eu trois depuis décembre--, la présidence sud-africaine avait rapidement précisé qu'il réagissait bien au traitement. Rien de tel cette fois-ci. L'ambiance est donc plutôt au pessimisme en Afrique du Sud. Même l'archevêque anglican Desmond Tutu, qui reçut comme Mandela le prix Nobel de la paix pour son combat contre l'apartheid, prie maintenant pour le "confort" de son ami. Et pas pour sa guérison.

Pessimisme sur son état

Seul le président Jacob Zuma, qui a quitté la capitale pour un discours budgétaire devant le Parlement au Cap, s'est voulu plus rassurant mardi soir dans une interview à la télévision publique SABC. "Je suis sûr, le connaissant, que c'est un bon combattant et qu'il sera avec nous très bientôt", a déclaré M. Zuma dans la version intégrale de cette interview, dont l'AFP a obtenu une copie. Cet extrait n'a bizarrement pas été diffusé dans les journaux de la SABC.
L'ex-femme de Mandela, l'ancienne égérie de la lutte anti-apartheid Winnie, est venue lui rendre visite à l’hôpital de Pretoria. De même que ses trois filles encore en vie, y compris Zenani, l'ambassadrice d'Afrique du Sud en Argentine revenue exprès de Buenos Aires. Son épouse depuis 1998, Graça Machel, serait à son chevet depuis samedi, selon des médias sud-africains. La famille devrait bientôt s'exprimer, a rapporté mercredi le quotidien The New Age, proche du pouvoir.

Campement de journalistes autour de l’hôpital

L'entrée de l'hôpital est gardée par la police, tandis que des journalistes venus du monde entier campent aux abords. L'Association de la presse étrangère en Afrique du Sud a même demandé aux autorités qu'elles leur installent des toilettes mobiles et qu'elles leur fournissent de l'eau. Les balcons des appartements voisins ont été loués à des médias étrangers, selon la SABC.
Le premier président noir qu'a connu l'Afrique du Sud doit fêter ses 95 ans le 18 juillet, une journée désormais reconnue par l'ONU pendant laquelle les citoyens du monde sont appelés à faire une bonne action en son honneur.

Heureusement selon sa famille, son état s’améliore de plus belle. Il y’a donc de l’espoir de revoir MADIBA sur ses jambes mais pas de sitôt. Car sa sortie de l’hopital reste hypothétique à cause de l’extrême fragilité de sa santé.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: