Home Actualité Le droit au travail en question
Le droit au travail en question PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Administrator   

Les enquêteurs ont dégagé une unanimité autour du non-respect du droit au travail au sein de cette commune.

 

La situation du droit au travail au sein de la commune de Yaoundé 1er est marquée par l’absence de structuration du pôle économique important que compte  la commune et à même de répondre à la forte demande d’emploi en général, celle des jeunes en particulier. Il y a également l’oisiveté importante des jeunes du fait de leur faible niveau scolaire, le vagabondage élevé des jeunes du fait que la commune se trouve tout juste à  l’entame d’une série d’actions en vue de la promotion de la formation professionnelle et perfectionnement pour les catégories de la populations déjà active et les jeunes sans qualifications.

Il y a aussi des faibles opportunités d’emploi au sein de la commune, des salaires pratiqués dans le secteur du travail, donc la majorité est en dessous du SMIG, la tendance pour les jeunes diplômés à exiger des traitements salariaux équivalent à leur niveau d’études, des chercheurs d’emploi sans qualification.

Les causes de cette situation sont attribuables à l’absence de capital financier suffisant à même de permettre aux petites entreprises d’offrir à leurs employés des traitements conformes au droit au travail ; l’absence d’entreprise d’envergure pouvant assurer de bonnes conditions de travail, l’absence de cadre de concertation en vue de la  réflexion sur les questions de travail et de développement au niveau communal ; la faible intégration des jeunes dans les processus de réflexion, d’élaboration et de mise en œuvre des politiques ; l’absence d’un cadre d’évaluation concerté des actions des acteurs du secteur du travail et de l’emploi au niveau communal ; la surcharge de taxes, les taxations doubles, les obligations de paiements de taxes non assujetties à certaines catégories d’opérateurs locaux ; l’absence d’appui ou accompagnement des petites entreprises pour incitation au respect et protection du droit au travail par les autorités locales ; le non-respect des procédures légales de recouvrements des taxes communales par les agents communaux, entre autres griefs.

Pour ce qui est du droit de gagner décemment sa vie par un travail librement choisi et incluant le droit à l’orientation et à la formation technique et professionnelle, 24,3% des citoyens interrogés estiment qu’il n’est pas respecté au sein de leur commune ; 45,7% pensent que ce droit est parfois respectés ; 20% estiment que ce droit est souvent respectés.

« Au terme de nos descentes sur le terrain, soutiennent les enquêteurs, nous n’avons pas pu entrer en possession de la documentation nécessaire sur la situation du droit au travail dans cette commune. Cela en raison du fait qu’aucun rapport y relatif n’est disponible, même pas auprès des acteurs intervenants sur cette question. » 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Votre avis compte

A votre avis, les Mutuelles de santé sont: