L’atout du suivi indépendant Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Administrator   

Organisation :ASCAG-DEL

Département :Mbam et Inoubou

Commune  d’intervention prioritaire: Bafia

 

Forgée par de nombreuses années d’engagement auprès des élus locaux, à travers des soutiens divers aux initiatives communales  de développement, l’ASCAG-DEL est définitivement un interlocuteur privilégié sur les questions de développement participatif dans le Mbam et Inoubou. En récompense de ces actions, cette OSC aura siégé quelques temps au comité départemental de suivi de l’exécution physico-financière du BIP pour le Mbam et Inoubou. Son débarquement précoce de cette instance capitale pour l’accompagnement des réalisations des projets à capitaux publics, n’aura en rien émoussé son engouement à promouvoir le contrôle citoyen auprès des populations locales. Contrôle citoyen dont l’assise est la collecte de la « bonne information » auprès des sources autorisées et leur traitement, la mise à contribution des autorités traditionnelles bénéficiaires des projets, la création de cadres de concertation pour l’adoption d’actions communautaires et l’essaimage des comités de veille et d’action au développement (CONADEL). La stratégie de vulgarisation adoptée ici est la communication a outrance a travers entre autres des affiches et communiqués dans les églises ou encore la création d’émissions de radio pour un meilleur impact.  Par ailleurs, ASCAG-DEL, forte des plus values acquises lors des ateliers de formation de l’OR, offre son expertise aux  OSC qui la sollicitent. Au rang de ses succès, la prise de mesures correctives par les pouvoirs publics dans le cadre du projet de création d’un forage dans le village de Bigna I.  Les populations ont pu bénéficier du retour de l’équipe technique en charge du projet, pour palier à l’ineffectivité de la fourniture en eau par le forage.

 

Pratique à capitaliser : l’implication bénévole des populations locales.

La force de l’ASCAG-DEL réside dans son assise territoriale. Grace à une multiplication des comités de veille dans les villages de son aire de déploiement elle est aisément informée des différentes réalisations qui y sont entreprises et peut ainsi intervenir partout où besoin est. Cette pratique qui s’appui sur la responsabilisation des communautés locales a l’avantage de réduire largement les contraintes liées au financement des activités de la société civile car elle met les bénéficiaires au cœur du suivi.