Les comités de développement en action dans les quartiers Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Christophe MVONDO   

Le processus d’implémentation et de suivi de la mise en œuvre du budget participatif au Cameroun est piloté par l’alliance camerounaise du budget participatif et la finance locale. Cette plateforme composée des organisations et des experts en finance publique mène des activités dans les domaines du plaidoyer pour l’institutionnalisation du budget participatif au Cameroun afin que ce modèle gouvernance, soit implémenté dans toutes les communes sans exception. L’importance de ce mécanisme est de faciliter une grande participation citoyenne dans la gestion des affaires publiques au niveau local. Cet ainsi que ASSOAL dans le cadre la mise en œuvre du projet « Pro-DESC » a signé avec ce réseau spécialisé une convention de partenariat à l’effet d’apporter un appui technique à l’animation du processus dans les communes partenaires ; notamment les communes d’arrondissement de Yaoundé 1er et 5ème pour le compte de l’année 2016. Un nombre impressionnant d’activité a été conduites sont quelques-unes sont répertoriés dans les colonnes de La Tribune du Citoyen que vous tenez entre vos mains.

 

 

Concertation multi-acteurs à Yaoundé 5

 

La poursuite de la mise en œuvre du projet Pro-DESC a permis la tenue de 14 réunions de travail dans la commune d’arrondissement de Yaoundé V.

 

Les travaux avaient pour cadre le bureau du Comité de Pilotage (COPIL) des CADEL (Comité d’animation et de développement). Ces séances de travail ont permis de planifier les activités de l’année 3 du projet. Elles ont également permis la finalisation de la note de synthèse du Projet pour la période de février 2016 à janvier 2017.

Le 2 mars 2016 le cabinet du Maire de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 5 a servi de cadre à une séance de travail visant à valider la planification des activités de l’année 3 du projet. Y ont pris part le Maire, le Vice-président du COPIL, un rapporteur du COPIL, le Chef de cabinet du Maire et les membres de l’équipe Pro-DESC.  Au terme de la rencontre, les activités de l’année en cours ont été validées par l’exécutif communal.

Les séances de travail se sont ainsi succédées : les 3, 7 et 10 mars 2016 dans le bureau du COPIL, trois se sont tenues dans le but de d’élaborer des fiches techniques de toutes les activités à mettre en œuvre au sein de la commune de Yaoundé 5 au cours de l’année 3 du projet.

Par la suite, deux autres séances de travail se sont tenues dans le bureau du COPIL en vue de la préparation de la réunion de sensibilisation et d’information des leaders et animateurs communautaires de la commune de Yaoundé 5.

Le 2 juin 2016, c’était au tour de la salle des actes de la Mairie de Yaoundé 5 d’accueillir la réunion préparatoire sur de validation des outils d’animation et de sensibilisation et d’information des leaders et animateurs communautaires. Ont pris part à cette rencontre, le Maire, le Secrétaire Général de la commune de Yaoundé 5, le vice-président du COPIL, deux rapporteurs du COPIL, Laure MPOT, consultante de la Mairie, le Chef de cabinet du Maire, le Conseiller technique du Maire et les membres de l’équipe Pro-DESC.

 

 

Concertation à Yaoundé 1

 

Les acteurs du développement local dans la commune de Yaoundé 1 se sont retrouvés autour du maire pour penser les projets prioritaires de la commune dans le cadre de Pro-DESC

 

Le 29 avril 2016, dans la salle de conférence de la Mairie d’arrondissement de Yaoundé 1 s’est tenue une réunion de sensibilisation des animateurs communautaires et acteurs de développement local de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 1. Ladite rencontre était coordonnée par l’Exécutif municipale, avec l’assistance technique du chef de service chargé du développement communautaire, et les représentants de l’Alliance Camerounaise du Budget Participatif et la Finance Locale (AC-BP-FL) sous la supervision de l’équipe projet (ASSOAL). Au terme de cette rencontre, le processus d’animation des forums de quartiers avait été lancé officiellement. Les correspondances officielles de la commune à l’attention des habitants et chefs de quartiers avaient été conçues, validées et distribuées à toutes les parties prenantes à l’effet d’encadrer la mise en œuvre des activités dans les quartiers ou 60 Comités d’Animation et de Développement Local (CADEL).

L’animation des forums de quartiers a suivi un processus de sélection des acteurs. A cet effet, un appel à manifestation d’intérêt des volontaires a été lancé au sein de la commune. Encadré par les responsables communaux, une liste des volontaires a été produite et déposé auprès de l’équipe projet.  La validation de la liste des animateurs a nécessité la tenue d’une réunion de travail réunissant les membres de l’équipe projet, les responsables communaux, les responsables de l’AC-BP-FL). Cette rencontre a été organisée dans la salle de réunion de la mairie d’arrondissement de Yaoundé 1.  Au terme de la rencontre, une liste comprenant 60 animateurs soit un par comité d’animation et de développement local (CADEL) a été retenue pour des besoins de formation spécifique.